Pour David et Myriam, il a toujours été question de leurs enfants, Santhiago et Thathiana.

Avant la naissance de leur premier enfant, Santhiago, ils ont créé une entreprise familiale en Colombie dans le but de passer plus de temps avec leurs enfants et d’avoir un meilleur revenu. 

Malheureusement, en raison du climat économique en Colombie, l’entreprise n’a pas fonctionné, et David et Myriam ont tout perdu : leur voiture, leurs économies, leur travail et, surtout, leur première maison familiale. Ils ont emménagé chez les parents de Myriam. 

Lorsque leur deuxième entreprise a échoué, David et Myriam ont commencé à chercher un meilleur avenir pour leurs enfants à l’étranger. Myriam a déménagé au Canada et a vécu seule pendant cinq ans pour obtenir la résidence permanente pour sa famille, tandis que David et les enfants sont restés derrière. Puis, une fois réunie au Canada, la famille a vécu dans le sous-sol de la maison de la sœur de Myriam pendant quatre ans.

Toujours pleins d’espoir et résilients, David et Myriam ont fait une demande de partenariat avec Habitat for Humanity Southern Alberta. S’ils étaient acceptés, ils devaient donner 500 heures de leur temps et payer un prêt hypothécaire abordable correspondant à la juste valeur marchande de leur maison.

Lorsqu’ils ont reçu la nouvelle qu’ils avaient été sélectionnés pour s’associer à Habitat pour l’humanité afin d’acheter une maison, David et Myriam étaient fous de joie.

David et Myriam ont emménagé dans leur maison de Silver Springs en février 2020. Deux semaines plus tard, la ville de Calgary a déclaré l’état d’urgence en raison de COVID-19 et a fermé ses portes. Les mois de mars et d’avril auraient été très différents s’il n’y avait pas eu cette maison. Contrairement à beaucoup de gens qui se sont sentis enfermés ou agités, pour cette famille, rester à la maison était un cadeau.

Toutes ces années pleines d’espoir ont fait de l’achat de leur maison Habitat à Silver Springs un rêve longtemps attendu, devenu réalité. Après 18 ans de vie en famille, David et Myriam ont maintenant une maison avec seulement leurs enfants.

David, Myriam, Santhiago et Thathiana sont impatients de rendre la pareille. En plus des 500 heures de bénévolat qu’ils ont effectuées dans le cadre de leur partenariat avec Habitat, la famille a fait 22 heures de bénévolat supplémentaires. Ils sont prêts à donner plus d’heures et à contribuer un jour financièrement pour aider d’autres futurs propriétaires à accéder à une vie de stabilité, de sécurité et d’indépendance.

« À ce stade de notre vie, nous pouvons dire que nous sommes la famille la plus heureuse du monde », déclare David.